les dangers du plastique

Quels sont les dangers du plastique et comment arrêter d’en consommer ?

Le plastique est un matériau largement utilisé dans notre quotidien, à tel point qu’un monde sans plastique est pour l’instant inimaginable. Cependant, cette dépendance n’est pas sans conséquence pour notre santé, ainsi que pour notre environnement.

En effet, cette matière fabriquée à base de pétrole, gaz naturel ou encore charbon présente de nombreux risques. Dans cet article dans allons tenter de vous donner des astuces afin de consommer de manière plus écoresponsable.

 

Un risque pour notre santé

La famille des plastiques est répartie en 7 grandes catégories. Certaines plus dangereuses que d’autres, nous vous aidons à les décrypter :

 

Logo PETE

 

Le Polytéréphtalate d’éthylène
Présent notamment dans les bouteilles d’eau ainsi que les barquettes de cuisson, est un matériau susceptible de faire migrer des particules possiblement cancérigènes dans les aliments. Nous vous conseillons donc d’éviter au maximum ce type de plastique.

 

Logo HDPE

 

Le Polyéthylène à Haute Densité:
Compose les emballages alimentaires rigides, comme par exemple les bouteilles de lait, ou encore les bouteilles de produits ménager. Il a un faible taux de migration dans les aliments, c’est donc un des plastiques les moins nocifs.

 

Logo PVC

 

Le polychlorure de vinyle
Ce plastique est utilisé dans les supermarchés pour emballer les viandes et fromages, ses composants sont toxiques et peuvent migrer dans les aliments qu’ils touchent. Il est donc conseillé d’acheter sa viande chez un boucher, plutôt que dans un supermarché.

 

Logo LDPE

 

Le polyéthylène basse densité
Ce plastique est utilisé pour emballer les aliments surgelés, les tasses jetables pour les boissons chaudes, et les sacs de congélations. Il engendre peu de migration, et convient donc à un usage alimentaire.

 

Logo PP

 

Le Polypropylène
Souvent utilisé dans les barquettes destinées au micro-ondes, les gobelets en plastique, les bouchons de bouteilles, les emballages médicaux. Il a un faible taux de migration dans les aliments, cependant, il se dégrade avec le temps. Il peut ainsi être amené à migrer s’il reste trop longtemps en contact avec les aliments, même s’il n’est pas chauffé.

 

Logo PS

 

Le polystyrène
Est employé pour fabriquer les gobelets, couverts en plastique et pots de yaourts. Il contient un composant possiblement cancérigène, qui une fois chauffé, peut migrer vers les aliments. Nous vous conseillons d’éviter de chauffer ce plastique.

 

Logo OTHER

 

Les autres types de plastiques

Cette catégorie rassemble tous les autres types de plastiques, comme notamment le polycarbonate (qui peut transmettre des particules de bisphénol A aux aliments). Il est aujourd’hui interdit dans les récipients alimentaires.

 

Sur cet 7 catégories de plastique, seulement 2 d’entre elles sont recyclables, le PETE et le PEHD.

 

Un danger écologique

les dangers du plastique

 

Le plastique est un matériau tristement connu pour son impact écologique lorsqu’il est rejeté dans la nature, mais celui-ci pollue aussi énormément lors de sa fabrication. En effet, il est issu du raffinage de pétrole. Il doit donc être chauffé à forte température (800°), on y ajoute ensuite des adjuvants et additifs, afin de créer les matériaux plastiques que nous utilisons quotidiennement.

« Chaque année 10 millions de tonnes de plastique sont déversés dans les océans »

En plus de l’aspect esthétique que ces déchets entraînent (abandonnés sur le bord des plages ou flottant en mer), c’est aussi l’une des premières causes de mortalité chez les animaux qui l’ingurgitent. De plus, le plastique serait une possible source de la contamination des eaux.

Les déchets plastiques permettent également aux bactéries pathogènes, algues invasives ou encore bactéries, qui s’y accrochent, de se déplacer d’un continent à l’autre.

En effet, les déchets plastiques présents dans la mer sont portés par les courants marins, ceux-ci ont même formé une île de déchets plastiques, entre Hawaï et la Californie, elle mesure 3,5 millions de kilomètres carrés, soit 6 fois la taille de la France.

« Un sac plastique a été retrouvé à plus de 300 mètres de profondeur, dans la fosse océanique la plus profonde au monde »

les dangers du plastique

Ile de plastique entre Hawaï et la Californie – Photographie de NOAA, par National Geographic Society

 

Depuis 1950, 8,3 milliards de tonnes de plastique ont été produites. Cette masse de plastique s’altère avec le temps, et se transforme en microparticules.

Ces micros plastiques proviennent par exemple de nos habits, lorsque nous faisons une machine, des pneus de nos voitures lorsqu’ils s’usent, ou encore de nos cosmétiques lorsque ceux-ci entrent en contact avec les tuyaux d’eau usagée.

Ces microparticules sont équivalentes à 1 sac plastique rejeté dans la mer par semaine et par habitant. Elles modifient l’écosystème car les animaux marins et les oiseaux les ingèrent, par exemple certaines huîtres et moules contiennent du plastique, elles sont donc aussi consommées par l’Homme et accélèrent même la fonte des glaces.

 

Nos astuces pour stopper votre consommation de plastique à usage unique

« 40 % du plastique fabriqué est destiné à l’usage unique »

Depuis l’application de la loi sur la transition énergétique et la croissance verte de 2015, la distribution de sac plastiques à usage unique en caisse est interdite, ce qui a permis de considérablement réduire le nombre de déchets plastiques produit par la France.

En 2020, cette mesure va s’étendre à d’autres types de plastique à usage unique, comme par exemple les couverts jetables, les touillettes et pailles en plastique, ou encore les cotons-tiges.

Il devient donc primordial de changer nos habitudes de consommations, afin d’adopter un comportement plus écoresponsable, en accord avec la transition écologique actuelle.

 

Nos conseils pour limiter les dangers du plastique :

  • N’utilisez plus de couverts, pailles et gobelets jetables : https://barone-bottle.com/gourde-inox/kit-pailles-inox/
  • Ne réchauffez pas de plats en plastique au micro-ondes, préférez les plats adaptés à ce type de cuisson
  • Évitez les plastiques du type 1,3,6 et 7
  • Ne consommez plus de bouteilles d’eau en plastique, elles peuvent passer plusieurs heures au soleil, avant d’être mises en rayons dans un supermarché
  • Acheter des savons solides, plutôt que des flacons de gel douche
  • Utilisez du verre ou d’autres matériaux non toxiques aussi souvent que possible
  • Préférez l’achat en vrac, voici une liste de nos revendeurs proposant ce service https://barone-bottle.com/points-de-vente/, cela permet également de réduire le gaspillage alimentaire
  • Pensez à toujours prendre une gourde réutilisable avec vous, afin de la remplir d’eau, de café, de thé etc.
  • Refuser les sacs et couverts en plastics donnés dans les restaurants
  • Lors d’un petit achat dans un magasin, ne prenez pas le sac proposé pour le transporter
  • Investissez dans un cabas ou chariot pour transporter vos courses
  • N’achetez pas des fruits ou légumes suremballés
  • Acheter des produit rechargeables, ainsi vous n’aurez plus à les jeter une fois terminé
  • Vous pouvez télécharger l’application Plastic Identification Codes (en anglais) sur Android, celle-ci permet de reconnaître les différents types de plastiques, ainsi que leurs compositions et leurs risques

 

Sources :

https://www.youtube.com/watch?v=qzXvg0JGmPA

https://www.mediaplanete.com/comment-reconnaitre-les-differents-plastiques/

https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/chimie-fabrication-plastique-5-etapes-6227/

https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/pollution-dechets-plastique-mer-septieme-continent-1898/page/4/

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/le-plastique-veritable-menace-pour-la-faune-mondiale

https://www.youtube.com/watch?v=BV_OTqEmEzU

https://www.youtube.com/watch?v=5d5IYHfnteY

https://www.youtube.com/watch?v=tSsvapt4aH4

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/interdiction-plastique-jetable

https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/cinq-conseils-pour-reduire-sa-consommation-de-plastique-au-quotidien_2894263.html